Un journaliste de MacG s’essaie au Hackintosh

Voici un article qui m’a donné envie de relancer mon précédent site. Un soir alors que je surfais sur mon iPhone, en passant par l’application MacG, Nicolas Furno pour le citer, a décidé de découvrir par lui même le Hackintosh et d’en faire plusieurs articles. Sur le moment ça m’a vraiment enthousiasmé, je me suis même dit que peut-être il aurait été faire un tour sur Mac-on-pc.fr pour se donner des idées…

MacG

 

Mais c’est vers cette période là que notre ancien forum a eu son problème d’hébergement. Bref … Je me suis dit qu’il serait intéressant de suivre son parcours, car finalement c’est le miens 9 ans plus tard, à la différence près où la communauté Hackintosh Francophone était quasi inexistante, mais possédait de vrais passionnés.

Donc pour en revenir au journaliste, son premier article de la série posait le cadre de son objectif, de ses contraintes budgétaires ainsi que des contraintes matériels qu’il voulait rajouter. Pour résumer il cherchait a remplacer son MacBook Pro de 4 ans, sauf qu’il s’est posé la question que si il le remplaçait par un nouveau MacBook Pro 2016, vu qu’il comptait faire de la vidéo 4K, et qu’aucun portable Mac à ce jour était vraiment capable de gérer ça à moindre cout. Il s’est posé la question d’acheter un ancien Mac Pro 5,1 et de le booster (comme j’ai fait d’ailleurs, je ferai un article dessus par la suite), ou carrément changer de système d’exploitation. Au final, il s’est laissé dire que pour 1200$, il aurait un hackintosh digne d’une configuration de Mac Pro dernière génération. Et c’était sans dire que si il quittait un ensemble informatique très silencieux, ce n’était pas pour avoir un avion à réaction par la suite. Il lui a donc fallu insérer le critère : décibel, dans son cahier des charges.

MacG2

Bien entendu, MacG étant doté d’un forum, naturellement le journaliste a reçu une montagne d’informations et de bons conseils qui sont disponibles dans ce topic.

Le deuxième article, fait état de la tâche complexe du choix des composants pour garantir une certaines puissance, tout en évitant de dépasser les 1000€ (ou 1200$) et en limitant l’impact auditif du futur Hackintosh. Il explique dans un premier temps qu’effectivement qu’en terme de design de boitiers PC, il y avait l’embarras du choix, un novice pourrait très vite s’y perdre. Ensuite il explique sa contrainte budgétaire du fait qu’un Mac Mini gonflé à bloc tournerait autour des 1000€. Mais il se rend vite compte que ça monte très vite si on veut quelque chose de performant et de silencieux.

Pour le bon choix des composants il faut qu’ils soient aussi

logotonyfacilement reconnus sous macOSX, et là le site de Tonymacx86 rendra bien service.

La configuration est donc visible sur le topic du forum de MacG, et nous arrivons à la somme de 1400€, ce qui n’est pas étonnant. Sachant qu’à ce prix, l’iMac équivalent en terme de performance est presque 2x plus cher … ça laisse rêveur !!!

Pour son troisième article qu’il consacre à montage du Hackintosh (enfin du PC), nous avons même le droit à une belle vidéo, très utile toujours si vous débutez dans le domaine.

En clair grâce à cet article, on peut aussi s’apercevoir que se monter un Hackintosh ou un PC, n’a rien d’aussi plaisant que de déballer son Mac fraichement acheté. Là dessus Apple est imbattable, le client en a pour son argent et surtout la machine est fonctionnelle de suite. Or sur un PC c’est différent, dans le cadre d’un Hackintosh, aucun fabriquant ne se permet de vendre un PC près à l’installation de macOSX. Il faut donc l’acheter pièce par pièce et ainsi le monter soit même. On peut dire que la première fois c’est assez impressionnant. Sa grosse difficulté a été avec le radiateur du processeur, qu’il a fallu monter avant d’insérer la carte mère dans le boitier, la grande majorité des « gros » radiateur pour processeurs se montent en deux temps.

La suite sera donc consacrée à l’installation de MacOS au sein de ce PC !! Là encore je tiens à saluer la professionnalisme de MacG ainsi que du journaliste, c’est vraiment bien fait et très bien expliqué.

En gros le résumé vidéo reprend en grande partie, voir en totalité celui de Tonymacx86, soit celui que j’ai traduit. L’intérêt c’est que vous l’avez maintenant en vidéo !!

Le journaliste a entre-temps procédé à une mise à jour du système, pas encore à celle de Sierra. Il a fait un article pour montrer qu’une mise à jour « simple » peut se révéler capricieuse et complexe sur un Hackintosh.

Vous pouvez suivre le fil du journaliste ainsi que les articles liés à son montage de Hackintosh sur MacG.

4 réflexions au sujet de « Un journaliste de MacG s’essaie au Hackintosh »

  1. Bien vu Jérémy,

    toujours au feu de l’action, j’ai toujours 2 ou 3 Hackintosh AMD et Intel sous la main.
    j’ai testé la version beta Sierra et puis rien, il faut que je m’y remette 🙂

    A+

    1. Salut Gils, heureux de te revoir sur cette nouvelle mouture !!! ça me fait pensé que je n’avais pas mis à jour l’article !!

  2. Bonjour!
    Je possède une bête de course Hackinstosh que j’ai besoin de mettre a jour vers Sierra.
    Malheuresement ce n’est pas moi qui l’ai monté, aussi je n’y connais rien.
    Est ce que quelqu’un pourrai me faire l’upgrade (et deux trois modifs en passant?)
    Je suis vers paris.
    Un grand merci

    h264hello@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *